decharge-electrique-epilepsie-naturopathie

Épilepsie, mode de vie et naturopathie.

Le diagnostic est tombé : votre médecin vous annonce que vous êtes épileptique.

Après le choc, vient le temps des questions et vous vous demandez comment traiter le mal dont vous souffrez.

Il n’y a pas de réponse généraliste à cette question car on distingue plusieurs types d’épilepsie : à chaque cas correspond un traitement spécialement adapté à la personne.

Les médicaments prescrits par le médecin réduisent bien-sûr la fréquence des crises, mais pas que.

La naturopathie entre alors en jeu pour vous aider à vous soulager, en complément de l’allopathie.

Comment ?

L’épilepsie, définition

décharge-electrique-epilepsie

Encore mal connue, c’est une maladie chronique du cerveau.

Elle se caractérise par la survenue de crises soudaines traduisant un dérèglement passager de l’activité électrique du cerveau, entrainant des convulsions plus ou moins spectaculaires.

Apparaissant sans cause particulière dans certains cas, elles peuvent être aussi liées à une autre affection comme une lésion cérébrale, par exemple.

Des médicaments anticonvulsifs permettent de réduire la fréquence de ces crises.

Ceci dit, ils ne sont pas tolérés de la même façon chez tous les patients et le médecin tâtonne quelques fois avant de trouver le bon traitement. De plus, le malade doit faire face à certains effets secondaires désagréables comme la fatigue, les vertiges, les maux de tête, les nausées, les troubles de la mémoire, l’insomnie ou la somnolence.

Épilepsie et mode de vie

Il est important d’avoir un mode de vie sain lorsqu’on est épileptique. Le traitement médical est ainsi plus efficace.

On pensera à :

  • Prendre des repas équilibrés et à heure fixe,
  • Éviter la prise d’alcool qui peut interagir avec d’autres médicaments anti-convulsivants, et réduire l’efficacité du traitement.
  • Éviter les stimulants comme le café, le thé, le tabac, et le chocolat.
  • Renoncer à toute sorte de drogues.
  • Se protéger du stress.

Grâce à un mode de vie sain, toutes les chances sont alors du côté du patient.

La naturopathie, l’épilepsie et les aliments

Les 3 techniques majeures de la naturopathie sont l’alimentation, l’hygiène de vie et la psychologie.

Elles sont vraiment indiquées pour le patient épileptique.

1/Manger équilibré

petit-dejeuner-naturel

L’alimentation équilibrée permet aux cellules nerveuses de mieux communiquer avec le cerveau. Les personnes souffrant de certaines maladies neurologiques comme l’épilepsie doivent donc apporter un soin tout particulier au choix de leurs menus. Le naturopathe préconise alors un programme personnalisé avec des fruits et des légumes riches en antioxydants, des vitamines et des oligoéléments qui doivent faire partie de chaque repas. Les apports réguliers en eau sont aussi nécessaires afin de bien s’hydrater.

Faut-il suivre un régime ?

Certains malades choisissent de suivre un régime particulier, le régime cétogène. Pauvre en glucides (sucres) et riches en lipides (matières grasses), il permettrait de diminuer la survenue des crises et des convulsions. Contraignant, ce régime doit faire l’objet d’une surveillance médicale car il est controversé. Comme tout régime alimentaire, il ne doit pas tomber dans l’excès.

– Une complémentation éventuelle :

Les personnes épileptiques peuvent aussi manquer de certains micronutriments comme la vitamine D et les oméga 3. On les retrouve naturellement dans l’huile de foie de morue, le saumon, le thon ou les harengs, ou sous forme d’huile de lin, de noix, ou de colza en accompagnement.

2/Une bonne hygiène de vie

femme-en-bonne-sante-naturopathie

 

Pour prendre soin de sa santé, le respect des rythmes de vie et les exercices physiques sont importants. Le naturopathe induit ceux qui sont adaptés à chaque tempérament morphopsychologiqu

 

Les bienfaits constatés sont entre autres :

  • Une bonne élimination des toxines,
  • Une baisse du stress,
  • Une meilleure qualité de sommeil,
  • Un bon transit intestinal.

Ces points sont à prendre en compte pour la prise en charge de tous et notamment la personne épileptique.

3/L’équilibre psychologique

L’écoute du naturopathe est primordiale. Grâce à des outils et techniques de relaxation, le patient épileptique peut gérer son stress efficacement et dénicher ses émotions cachées pour mieux les appréhender.

Les autres techniques de naturopathie :

En fonction des besoins de chacun, le naturopathe peut proposer d’autres techniques complémentaires pouvant être associées à la prise en charge du patient épileptique comme :

réflexologie-plantaire-bien-etre

 

  • La relaxation,
  • Les massages bien-être,
  • La réflexologie plantaire,
  • L’utilisation des plantes et/ou des huiles essentielles,
  • Les techniques magnétiques, vibratoires…

 

Ainsi, en associant médicaments et bonne hygiène de vie, toutes les chances sont du côté du patient épileptique qui retrouve une vie normale grâce à une prise en charge personnalisée.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Laissez-moi un commentaire, je me ferai un plaisir d’y répondre : vous savez que ce thème me tient à coeur !

 

 

 

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *