5 conseils de naturopathe pour une rentrée en pleine forme

Les vacances sont terminées : le mois de septembre pointe bientôt le bout de son nez avec la rentrée des classes pour les enfants et la reprise du boulot des parents.

Ainsi, le rythme de vie va inévitablement changer : adieu les grasses matinées, les journées au soleil, les soirées tranquilles et les projets impromptus…

Comment prolonger les bénéfices des vacances et aborder cette période en restant en pleine forme ? Voici nos 5 conseils de naturopathe rien que pour vous !

 

1/L’alimentation et les boissons

A la rentrée, pour aborder la journée de la meilleure façon possible, votre naturopathe vous conseillera d’accorder un soin tout particulier à votre alimentation et au choix de vos boissons.

a/Les repas 

  • Le matin, l’organisme doit se réveiller à son rythme, au calme, en prévision de la journée imminente. Le petit déjeuner idéal ? Régalez-vous d’un yaourt bio, de céréales complètes ou de protéines : des œufs à la coque ou au plat, ou des fromages de chèvre ou de brebis, c’est le top en période de rentrée !
  • Le midi, faites un déjeuner le plus complet possible avec des protéines végétales ou animales, des légumes, des céréales et des légumineuses.
  • Les collations doivent être riches en nutriments (oléagineux, fruits). Cela vous aidera à tenir jusqu’à la fin de la journée. Adieu les fringales !
  • Votre repas du soir en sera allégé ce qui vous permettra d’avoir une digestion facilitée. A vous le sommeil récupérateur qui aura une action efficace sur le travail de régénération de votre organisme.
  • Évitez si possible certaines associations alimentaires qui pourraient avoir des conséquences négatives sur la digestion. Privilégiez par exemple, les fruits en dehors des repas.
  • Mangez équilibré et léger, en pensant à bien mâcher les aliments car la digestion commence avant tout… dans la bouche ! Et oui !

b/Les boissons

  • Impasse sur le café à haute dose dès le réveil ! Buvez de l’eau, du thé et des tisanes à base de plantes en fonction des heures de la journée pour bien vous hydrater.
  • Le kéfir, les jus de légumes et de fruits vous apporteront aussi tout le nécessaire au quotidien pour votre bien-être et votre santé. Reprenez de bonnes habitudes dès cette rentrée !

 

2/Le sommeil

En vacances, on se couche et se lève tard, les horaires sont décalés, on prend le temps pour tout, on décompresse.

L’idéal est de reprendre un rythme régulier de sommeil pour bien aborder la rentrée : le sommeil est en effet primordial à la régénération de l’organisme.

Dès le retour de congés, ré-installez peu à peu des horaires réguliers pour dormir et couchez-vous à une heure raisonnable. En moyenne, 7 à 8 heures de sommeil par nuit sont recommandées.

Au début, vous aurez peut-être du mal à vous endormir… Une tisane à base de plantes spécifiques (camomille, valériane, tilleul) vous aidera à digérer un repas peut-être trop copieux, à vous relaxer si vous êtes préoccupé et à bien dormir ensuite.

L’organisme va s’habituer peu à peu et dès que le réveil sonnera à la rentrée, vous serez en pleine forme !

 

 3/L’activité physique

Le corps a besoin de se dépenser.

Pour bien aborder la rentrée et prendre soin de sa santé, on se (re)met au sport.

Et si vous choisissez une nouvelle activité qui vous intéresse : running, danse, yoga, badmington… ?

Vous pouvez choisir aussi d’aller au travail en vélo ou à pieds. L’occasion de prendre un bon bol d’air et de s’aérer avant/après la journée de boulot.

Votre naturopathe vous conseillera une activité physique en complément des autres habitudes mises en place. Elle favorise l’élimination des déchets de l’organisme par le foie ou la peau, tout en apportant un lâcher-prise efficace contre le stress. Double avantage dont il ne faut surtout pas se priver, n’est-ce pas ?

 

4/Se préparer à l’automne

A la rentrée, c’est le moment de prendre des décisions plus ou moins importantes et de bonnes résolutions pour les mois à venir. L’automne arrive bientôt et cette saison permet de se préparer à l’hiver : on fait le plein d’énergie dont on aura bien besoin plus tard.

Profitez-en pour emmagasiner un maximum d’antioxydants et de vitamines avec les fruits et les légumes de saison.

Vous aimez le raisin ? C’est pile le bon moment pour boostez votre système immunitaire en prévention avec une cure de raisin… Vous pouvez faire une mono-diète pour mettre votre système digestif au repos. L’occasion de permettre à votre corps de « ralentir » un peu après l’été, et de repartir sur de nouvelles bases. Votre naturopathe préféré(e) vous donnera toutes les consignes nécessaires pour suivre cette cure de façon optimale. 🙂

 

5/Consulter votre naturopathe

 La rentrée est passée.

  • Vous ressentez du stress ?
  • Votre sommeil est perturbé ?
  • Vous digérez mal ?
  • Vous avez envie de retrouver le bien-être de votre été ?

Chaque personne est unique et réagit à sa façon face aux aléas de la vie et aux changements de rythme et de saisons.

Une consultation chez votre naturopathe peut alors vous aider : grâce à des conseils complémentaires et personnalisés, il (elle) vous aidera à garder les bénéfices de l’été qui se prolongeront pour votre plus grande satisfaction.

En synthèse,

Aborder la rentrée sereinement est relativement facile : maintenez votre pleine forme de cet été avec une alimentation équilibrée, un sommeil réparateur et un minimum d’activité physique… Et consultez votre naturopathe si besoin.

 

Et vous, quels sont vos conseils, trucs et astuces pour aborder la rentrée ?

Laissez-moi un commentaire, j’y répondrai avec plaisir.

Il n’est pas trop tard ! Pour (re)lire l’article sur les conseils en été, c’est ici.

 

 

 

 

 

 

 

7 conseils de base pour prendre soin de vous en été

Après un printemps assez maussade, l’été est bel et bien là pour notre plus grand plaisir ! Le soleil et la chaleur font partie de notre quotidien depuis quelques semaines. Et en fonction des organismes, c’est un pur délice ou un véritable enfer…

Comment accompagner son corps pour vivre cette saison estivale le mieux possible ?
Voici 7 conseils de base pour vous aider à prendre soin de vous.


1/Éliminer les toxines en amont

Nous en accumulons toute l’année. Elles peuvent venir de la pollution, des molécules chimiques ou de nos propres déchets produits par notre métabolisme. Cela peut venir aussi de notre mode de vie, avouons-le.

C’est là qu’intervient le nettoyage intérieur. L’idéal est de « détoxiner » notre corps dès le Printemps pour faire face à la saison estivale car notre énergie et notre tonus en dépendent.

Comment faire ? C’est facile.

Pour prendre soin de soi, on peut :
• Restreindre sa portion alimentaire en quantité (mais pas en qualité !)*,
ou
• Faire une monodiète de fruit par exemple, de 24 h*.

On peut aussi utiliser certaines plantes pour compléter la démarche*.

2/Choisir une alimentation saine

En été, l’idéal est de profiter des légumes et fruits de saison. On élabore de belles recettes colorées pour le plaisir des yeux et des papilles !

Courgettes, tomates, aubergines, melons, pastèques ou pêches, riches en vitamines et en oligo-éléments, permettent d’apporter tous les nutriments nécessaires à l’organisme. On se chouchoute.

On pourra privilégier le cru pour garder un maximum de vitamines.

3/ Bien s’hydrater

L’eau est indispensable à l’organisme et encore plus en été. Quelques fois, pris par nos occupations, nous en oublions de boire. Alors comment s’hydrater au mieux ?

En été, les légumes et les fruits sont gorgés d’eau. En manger est donc source d’hydratation.

On transpire ? Vite, la bouteille d’eau !

Vous trouvez que l’eau est insipide ? Qu’à cela ne tienne, il est possible de réaliser des boissons à base de plantes* qui vous désaltèreront agréablement.

4/ Apprivoiser le soleil

C’est une source d’énergie très importante pour notre corps. Le soleil permet de renforcer nos glandes endocrines, de réguler notre système hormonal et les rythmes comme le cycle veille-sommeil.

Vous avez sûrement remarqué que la luminosité du matin et de la fin d’après-midi est particulièrement régénératrice ? C’est le moment idéal pour profiter des effets bénéfiques du soleil et accumuler de la vitamine D !

Côté peau, on prend toutes les mesures nécessaires pour se protéger et préserver son capital santé. On évite de s’exposer aux heures les plus chaudes, on garde le tube de crème solaire à portée de mains et pourquoi pas un mini brumisateur qui vous rafraichira instantanément en cas de coup de bambou !

5/ Accepter la fatigue

Les températures très élevées perturbent l’organisme.

Le mieux est d’écouter son corps, ses rythmes biologiques et les signaux qu’il envoie en été, surtout quand il fait très chaud. Les jambes lourdes peuvent être aussi au rendez-vous.

Un coup de fatigue peut arriver à tout un chacun surtout quand on a du mal à se coucher tôt et quand l’endormissement se fait attendre alors que les nuits sont chaudes…

Il suffit de le prendre en considération : une petite sieste, se coucher plus tôt, ralentir le rythme… Peut-être aurez-vous l’opportunité de partir en vacances ?

Quoi qu’il en soit, on lève le pied et on récupère.

6/ Gérer les jambes lourdes

Qui dit chaleurs dit souvent jambes lourdes. La circulation veineuse est mise à rude épreuve pendant l’été et de nombreuses personnes en souffrent sans savoir vraiment quoi faire.

Alors direction la salle de bains. La douche écossaise améliore efficacement les sensations désagréables et gênantes : l’alternance de jets d’eau chaude (tiède) et froide crée une succession de dilatations et de constrictions. Véritable gymnastique vasculaire, c’est une aide incontestable au drainage !

On peut aussi avoir recours à des traitements améliorant la circulation veineuse pour intervenir sur les troubles lymphatiques. Et on surélève les jambes quand cela est nécessaire pour stimuler le retour veineux.

7/ Ménager les intestins

L’été, on adore se nourrir de salades, de crudités ou de fruits. On apprécie également les boissons fraiches tout droit sorties du réfrigérateur.

Savez-vous que ce sont de faux-amis pour vos intestins ?

En effet, on pense souvent que manger et boire frais désaltèrent l’organisme.

C’est vrai sur l’instant, mais cela irrite votre organisme. On ménage donc ses intestins en mangeant et buvant à température ambiante.

Ainsi, pour passer un été serein, ces 7 conseils de base sont à suivre pour prendre soin de vous .

 

*En tant que naturopathe, je vous invite à me consulter pour plus de précisions car c’est vraiment au cas par cas.

 

Vous êtes prêt ?

Et vous, quelles sont vos astuces pour passer un été sain ?

J’ai hâte de connaitre votre commentaire, je me ferai un plaisir d’y répondre !

 

Épilepsie, mode de vie et naturopathie.

Le diagnostic est tombé : votre médecin vous annonce que vous êtes épileptique.

Après le choc, vient le temps des questions et vous vous demandez comment traiter le mal dont vous souffrez.

Il n’y a pas de réponse généraliste à cette question car on distingue plusieurs types d’épilepsie : à chaque cas correspond un traitement spécialement adapté à la personne.

Les médicaments prescrits par le médecin réduisent bien-sûr la fréquence des crises, mais pas que.

La naturopathie entre alors en jeu pour vous aider à vous soulager, en complément de l’allopathie.

Comment ?

L’épilepsie, définition

décharge-electrique-epilepsie

Encore mal connue, c’est une maladie chronique du cerveau.

Elle se caractérise par la survenue de crises soudaines traduisant un dérèglement passager de l’activité électrique du cerveau, entrainant des convulsions plus ou moins spectaculaires.

Apparaissant sans cause particulière dans certains cas, elles peuvent être aussi liées à une autre affection comme une lésion cérébrale, par exemple.

Des médicaments anticonvulsifs permettent de réduire la fréquence de ces crises.

Ceci dit, ils ne sont pas tolérés de la même façon chez tous les patients et le médecin tâtonne quelques fois avant de trouver le bon traitement. De plus, le malade doit faire face à certains effets secondaires désagréables comme la fatigue, les vertiges, les maux de tête, les nausées, les troubles de la mémoire, l’insomnie ou la somnolence.

Épilepsie et mode de vie

Il est important d’avoir un mode de vie sain lorsqu’on est épileptique. Le traitement médical est ainsi plus efficace.

On pensera à :

  • Prendre des repas équilibrés et à heure fixe,
  • Éviter la prise d’alcool qui peut interagir avec d’autres médicaments anti-convulsivants, et réduire l’efficacité du traitement.
  • Éviter les stimulants comme le café, le thé, le tabac, et le chocolat.
  • Renoncer à toute sorte de drogues.
  • Se protéger du stress.

Grâce à un mode de vie sain, toutes les chances sont alors du côté du patient.

La naturopathie, l’épilepsie et les aliments

Les 3 techniques majeures de la naturopathie sont l’alimentation, l’hygiène de vie et la psychologie.

Elles sont vraiment indiquées pour le patient épileptique.

1/Manger équilibré

petit-dejeuner-naturel

L’alimentation équilibrée permet aux cellules nerveuses de mieux communiquer avec le cerveau. Les personnes souffrant de certaines maladies neurologiques comme l’épilepsie doivent donc apporter un soin tout particulier au choix de leurs menus. Le naturopathe préconise alors un programme personnalisé avec des fruits et des légumes riches en antioxydants, des vitamines et des oligoéléments qui doivent faire partie de chaque repas. Les apports réguliers en eau sont aussi nécessaires afin de bien s’hydrater.

Faut-il suivre un régime ?

Certains malades choisissent de suivre un régime particulier, le régime cétogène. Pauvre en glucides (sucres) et riches en lipides (matières grasses), il permettrait de diminuer la survenue des crises et des convulsions. Contraignant, ce régime doit faire l’objet d’une surveillance médicale car il est controversé. Comme tout régime alimentaire, il ne doit pas tomber dans l’excès.

– Une complémentation éventuelle :

Les personnes épileptiques peuvent aussi manquer de certains micronutriments comme la vitamine D et les oméga 3. On les retrouve naturellement dans l’huile de foie de morue, le saumon, le thon ou les harengs, ou sous forme d’huile de lin, de noix, ou de colza en accompagnement.

2/Une bonne hygiène de vie

femme-en-bonne-sante-naturopathie

 

Pour prendre soin de sa santé, le respect des rythmes de vie et les exercices physiques sont importants. Le naturopathe induit ceux qui sont adaptés à chaque tempérament morphopsychologiqu

 

Les bienfaits constatés sont entre autres :

  • Une bonne élimination des toxines,
  • Une baisse du stress,
  • Une meilleure qualité de sommeil,
  • Un bon transit intestinal.

Ces points sont à prendre en compte pour la prise en charge de tous et notamment la personne épileptique.

3/L’équilibre psychologique

L’écoute du naturopathe est primordiale. Grâce à des outils et techniques de relaxation, le patient épileptique peut gérer son stress efficacement et dénicher ses émotions cachées pour mieux les appréhender.

Les autres techniques de naturopathie :

En fonction des besoins de chacun, le naturopathe peut proposer d’autres techniques complémentaires pouvant être associées à la prise en charge du patient épileptique comme :

réflexologie-plantaire-bien-etre

 

  • La relaxation,
  • Les massages bien-être,
  • La réflexologie plantaire,
  • L’utilisation des plantes et/ou des huiles essentielles,
  • Les techniques magnétiques, vibratoires…

 

Ainsi, en associant médicaments et bonne hygiène de vie, toutes les chances sont du côté du patient épileptique qui retrouve une vie normale grâce à une prise en charge personnalisée.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Laissez-moi un commentaire, je me ferai un plaisir d’y répondre : vous savez que ce thème me tient à coeur !

 

 

 

 

 

 

Vivre un hiver serein : 8 règles d’ or pour garder la forme et le moral

La période hivernale est souvent longue et difficile à passer.

Comment faire pour retrouver  vitalité  et vous sentir mieux dans votre esprit et dans votre  corps ?Voici 8 règles quotidiennes à respecter pour vous aider à vivre naturellement et dans la bonne humeur pendant les mois les plus froids de l’année.

Le secret est dans votre hygiène de vie : sommeil, alimentation, mouvement et plaisir !


1/ Dormez  suffisamment

Entre les repas copieux et les nuits raccourcies des lendemains de fêtes, nous sommes plus fatigués que reposés !  Soyez plus à l’écoute de votre corps lorsqu’il a besoin de repos et rattrapez le sommeil en retard dès que possible.

2/ Mettez de l’énergie dans votre assiette

Privilégiez les sucres lents : ils libèrent leur énergie de façon progressive. Consommez des céréales et des féculents “intelligents” comme les légumes secs. Riches en protéines végétales, en vitamines B et en magnésium, ils sont à l’honneur dans les plats d’hiver ! Pensez aussi au riz et aux pâtes semi-complets ou complets, patates douces, topinambours et sarrasin.

3/ Faites le plein de vitamines et minéraux

plateau-crudites-naturels

Les vitamines sont nos alliées en cette période de l’année, et notamment la vitamine C. Elle rebooste notre immunité et nous prépare à affronter les maux de l’hiver et les autres virus en circulation. La vitamine D, le fer, le zinc, le magnésium, le calcium, etc, forment un véritable cocktail explosif qui nous permettent d’augmenter notre degré de vitalité et de lutter ainsi contre la fatigue et le stress qui pèsent sur  notre quotidien.

Privilégiez les fruits et légumes de saison : kiwi, clémentines, oranges, litchis, poires…

Côté légumes, consommez toutes sortes de choux, brocoli, choux de Bruxelles, persil, cresson… sans négliger les fruits secs (amandes, noisettes, noix..) certes riches en omégas 3 mais aussi en vitamines E et B et en  magnésium, idéales pour le moral ! 🙂

4/ Équilibrez vos repas tout au long de la journée

« Petit-déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince et dîner comme un mendiant ».

Ce vieil adage reste toujours d’actualité ! Le matin un repas plus copieux permet d’avoir plus d’énergie pour le reste de la journée. Le soir, un dîner léger prépare à un sommeil régénérant et récupérateur. La journée est ainsi bien équilibrée.

5/ Hydratez-vous régulièrement

Buvez au moins 1,5 l par jour. Privilégiez aussi les tisanes réconfortantes, les soupes, jus de fruits et légumes (reboostants immunitaires).

Limitez la consommation excessive de sodas, café et thé qui ont plutôt tendance à déshydrater.

6/ Soignez votre peau

On a beau avoir sorti les gros manteaux des placards, ce froid de canard peut avoir des conséquences néfastes sur l’apparence de notre peau !

Il est donc impératif de bien prendre soin de sa peau en hiver car elle est très sensible aux changements climatiques, elle rougit, tiraille, se déshydrate…

On adore les crèmes « doudounes  et cocooning » aux vertus hydratantes, apaisantes et relaxantes : lait, sérum, masque, gommage, soins du corps… On les utilise dès que possible !

7/ La vie est dans le mouvement ! 

1,2,3 bougez, et oxygénez-vous !

Le mouvement et l’oxygénation des cellules sont indispensables au développement de votre stock d’énergie vitale. Quel plaisir de retrouver le sommeil et la bonne humeur, simplement en s’oxygénant et en bougeant chaque jour !

Il pleut ? Il fait froid ? On y va quand même. C’est un peu dur au début mais on est tellement mieux après. Pour plus de motivation,  on peut pratiquer une activité à 2 (natation, jogging, stretch, vélo..). Ou marcher une ½ heure par jour.

Mieux vaut miser sur la régularité que sur  la quantité.

8/ Prenez du temps pour vous

Même si votre emploi du temps est surchargé, accordez-vous du temps rien que pour vous.

Allez au sauna, au hammam, offrez- vous un massage cocooning, faites-vous couler un bain chaud, lisez un bon livre, prévoyez une sortie au cinéma ou même, bullez sur le canapé !

Ce qui compte c’est de vous faire plaisir sans culpabiliser : accordez-vous un moment pour favoriser le lâcher-prise et la détente.

Vous voilà maintenant prêt à affronter l’hiver sereinement avec ces 8 conseils !

Et vous, quelles sont vos astuces en hiver ?

Laissez-moi un commentaire, je me ferai un plaisir d’y répondre !